Comment commencer un ecommerce sans budget et sans connaissance en 2021

Comment créer un e-commerce sans budget et sans connaissance en 2021 en 9 étapes

Covid-19 a accéléré le e-commerce de 5 ans. Dans le même temps, les marques traditionnelles avec des magasins physiques comme Courte Paille et La Halle aux chaussures déposent le bilan.

Le temps de déplacer votre entreprise en ligne était hier.

En 2019, le commerce électronique représentait 14,1 % du marché mondial de la vente au détail ; d’ici 2023, Statista prévoit que 22 % de toutes les transactions de détail auront lieu en ligne.

En termes d’argent sonnant et trébuchant, les ventes aux États-Unis pourraient totaliser plus de 475 milliards de dollars d’ici 2024 – et il ne s’agit que du B2C.

Dans ce guide du débutant, nous allons vous expliquer comment mettre en place et lancer une activité de e-commerce florissante (et à l’abri des ravages) sans budget et sans connaissance.

Nous aborderons tout ce dont vous avez besoin pour lancer votre propre entreprise de commerce électronique sans budget, notamment :

  • Comment rechercher des produits à vendre en ligne.
  • Le choix de votre modèle commercial de commerce électronique.
  • La validation de votre idée de produit.
  • L’enregistrement et la constitution de votre société.
  • Comment se procurer vos produits.
  • Créer un plan d’affaires.
  • Choisir votre plateforme de commerce électronique et lancer votre boutique.
  • Attirer du trafic vers votre entreprise de e-commerce sans budget.
  • Générer des ventes et mesurer les résultats.

Lorsque vous aurez terminé votre lecture, vous saurez ce qu’il faut pour créer, lancer et gérer une boutique e-commerce en ligne prospère.

Commençons.

Comment créer un ecommerce sans connaissance et sans budgeten 2021

  Dernière mise à jour le 27 aôut 2021 par Loic Gros-Flandre

A propos de Loic Gros-Flandre

Ma mission est d’enseigner à la prochaine génération d’entrepreneurs en ligne comment étendre leur influence à la vitesse d’une startup.

Mes évaluations de logiciels d’entreprise sont basées sur une expérience réelle (et non sur une marque sans visage).

  1.  Choisissez la niche de votre blog.
  2. Obtenez le nom de votre blog et l’hébergement web.
  3. Installez WordPress.
  4. Choisissez le thème de votre blog.
  5. Installez quelques plugins WordPress faciles à utiliser.
  6. Créez du contenu de qualité
  7. Faites la promotion de votre blog

Comment créer une entreprise de e-commerce sans budget (guide étape par étape)

1. Recherchez des produits à vendre en ligne.

Pour réussir, vous devez vendre l’un des deux types de marchandises suivants :

  • Un produit très demandé dans un niche en pleine expansion.
  • Un produit de base de haute qualité.

Produit de niche

Les produits de niche s’adressent à une base de consommateurs très spécifique. Au lieu d’une centaine de lignes de produits différentes, vous choisissez un article de haute qualité – peut-être avec plusieurs variantes – et développez une stratégie de marketing ciblée. Parce qu’ils sont exclusifs et désirables, les produits de niche ont tendance à être inélastiques par rapport au prix et ont généralement des marges bénéficiaires assez élevées.

Les produits de niche peuvent être uniques (un châle au crochet ou une poterie faite à la main) ou de petite série (sacs en cuir faits main, conserves saisonnières).

Il peut également s’agir d’entreprises à produit unique comme Larq, par exemple, qui ne fabrique que des bouteilles d’eau autonettoyantes (et un nombre limité d’accessoires). Les clients de Larq sont incroyablement passionnés, et ils sont prêts à payer plus que la moyenne pour un produit de bonne qualité.

Bouteille Larq sans budget

Source : https://larq.com/fr

Produit Banalisés

Les produits banalisés sont des produits numériques ou physiques essentiels ou très demandés, avec une large base de consommateurs. En bref, ce sont des produits dont tout le monde a besoin. Dans l’ensemble, les produits banalisés représentent la majorité des ventes de commerce électronique B2C. Ils sont courants et la concurrence est féroce, de sorte que les détaillants en ligne ajustent fréquemment leurs prix pour rester en tête de leurs concurrents.

Toutes sortes de produits sont banalisés : chargeurs, casseroles, chaussures de sport, logiciels, vêtements, jouets pour enfants, etc. Il est intéressant de noter que la banalisation commence généralement par un produit véritablement innovant, qui devient populaire ; d’autres entreprises commencent à imiter le produit original et à établir des rivalités. L’entreprise technologique Fujitsu est par exemple une entreprise du marché des produits banalisés.
Page d’accueil de Fujitsu

 

Futjitsu

De nombreuses start-ups e-commerce prospères en vendant un mélange de produits de niche et de produits banalisés. Leurs produits de niche leur permettent de se démarquer, tandis que les produits de base triés sur le volet ajoutent du volume à leur boutique en ligne. Prenez Berlin Packaging, par exemple. Son service de niche est la conception d’emballages personnalisés, et elle vend également une gamme de produits d’emballage standard.

Comment choisir vos produits sans budget ?

Vous avez peut-être déjà une idée tout à fait unique – vous êtes peut-être un inventeur ou un concepteur avec un prototype de produit fonctionnel. Si c’est le cas, tant mieux. Si ce n’est pas le cas, ne vous inquiétez pas : vous n’avez pas besoin d’inventer la prochaine grande nouveauté pour lancer une boutique en ligne prospère.

Au lieu de vous soucier d’une innovation révolutionnaire, pensez à ce que les clients veulent et à ce que vous pouvez leur offrir.

Les conseils suivants peuvent vous aider à trouver une idée solide de produit de niche à vendre en ligne :

  • Chaque problème a une solution : L’innovation commence souvent à la maison. Pouvez-vous créer des solutions commercialisables (produits ou services) pour résoudre des problèmes que vous rencontrez régulièrement ?
  • Trouvez votre passion : Vous êtes sur le point de consacrer beaucoup de temps et d’efforts à votre nouvelle entreprise, vous devez donc vous assurer qu’elle est basée sur quelque chose qui vous intéresse.
  • Déterminez le potentiel de votre marque : L’image de marque est essentielle dans le e-commerce. Comment allez-vous marquer votre produit ? Qui sera votre public cible, et comment allez-vous créer une complicité avec lui ?
  • Les plaisirs coupables sont à portée de main : les gens dépensent beaucoup d’argent pour des choses qu’ils aiment. Si vous pouvez exploiter les passions – ou les vices – des consommateurs avec un produit solide, vous vous constituerez presque certainement une clientèle.
  • Restez à l’affût des opportunités : Les entrepreneurs les plus performants sont constamment à l’affût des lacunes du marché.
  • Soyez attentif aux changements sociétaux et vous verrez les tendances de consommation avant même qu’elles ne se concrétisent. Vous pourriez même les aider à se manifester.
  • Prenez le train des tendances très tôt : En parlant de tendances, si vous remarquez une tendance attrayante pour un produit, prenez le train en marche dès le début. Plus vous vous lancez tôt sur un marché émergent, plus vous avez de chances d’être considéré comme un élément original du secteur. Les marques “authentiques” obtiennent une plus grande part du gâteau de l’industrie.
  • Repérer les marchés de niche : Nous avons mentionné Larq plus tôt parce que c’est un très bon exemple d’idée de niche. Larq a identifié un problème (des bouteilles d’eau non hygiéniques) et a trouvé une solution (une bouteille d’eau rechargeable et désinfectante). Larq a levé des millions de dollars en capital-risque avant même de produire une seule série. Ah, le pouvoir de la niche.

Avec un peu de chance, vous aurez une liste restreinte de produits ou de services lorsque vous aurez terminé votre brainstorming. Si c’est le cas, essayez d’identifier les principaux concurrents de chaque produit. Si vous vous trouvez au milieu d’un champ surpeuplé, passez à l’idée suivante – et à la suivante – jusqu’à ce que vous trouviez une niche moins exiguë. Ensuite, décidez quel produit vous voulez choisir.

2. Choisissez votre modèle commercial de e-commerce.

Business to Business (B2B)

Les entreprises de e-commerce interentreprises vendent des produits à d’autres entreprises. Parfois, l’acheteur commercial est également l’utilisateur final (papeterie, technologie de bureau ou mobilier). Cependant, la plupart des transactions B2B tournent autour de la vente en gros de stocks, de composants ou de matières premières.

D’une manière générale, les entreprises de commerce électronique B2B ont des cycles de vente plus longs. Les transactions à fort enjeu peuvent prendre des mois car les ventes complexes nécessitent souvent l’approbation d’un comité. En échange de votre patience et de votre diplomatie, vous obtenez des commandes de grande valeur et des achats récurrents.

Business to consummer (B2C)

En termes simples, le B2C est le commerce électronique de détail traditionnel. Vos clients sont des personnes ordinaires, et vous vendez des produits ou des services à des prix de détail. Certaines entreprises B2C vendent des produits physiques, tandis que d’autres vendent des logiciels informatiques ou des applications pour smartphones. D’autres encore vendent divers types d’abonnements récurrents.

Le commerce électronique B2C a un cycle de vente court car les enjeux ne sont pas aussi élevés. La plupart des transactions impliquent un seul consommateur plutôt que l’ensemble d’un conseil d’administration. Les entreprises B2C ont généralement des valeurs moyennes de commande (VMC) plus faibles que les entreprises B2B, mais elles réalisent un plus grand nombre de ventes.

Consumer to Business (C2B)

Le C2B est un peu obscur, mais c’est un véritable modèle commercial. Dans une situation de consommateur à entreprise, les consommateurs vendent des biens et des services directement aux entreprises. Vous pouvez voir ce modèle commercial à l’œuvre sur les sites de freelancing, où les entreprises engagent des indépendants pour mener à bien divers projets.

Consumer to Consumer (C2C)

Les entreprises C2C mettent en relation des consommateurs avec d’autres consommateurs. Elles facturent des frais d’abonnement, des frais d’inscription ou des frais de transaction lorsque des personnes vendent des produits ou des services à d’autres personnes. Les exemples incluent les sociétés de vente aux enchères, comme eBay, et les sites de petites annonces en ligne, comme Craigslist.

Les modèles d’affaires définissent la structure de votre entreprise ; les modèles de revenus commerciaux apportent le bacon. Également connus sous le nom de méthodes de fourniture de valeur, les modèles de revenus commerciaux déterminent votre approche de la gestion des stocks. Voici d’autres options populaires :

Direct to Consumer (D2C)

Les marques de vente directe aux consommateurs vendent des produits aux consommateurs sans passer par un intermédiaire. Certaines d’entre elles fabriquent leurs produits, tandis que d’autres créent une chaîne d’approvisionnement et externalisent le processus de production. Les entreprises D2C maximisent leurs marges bénéficiaires en refusant de vendre des produits en gros.

Parce qu’elles communiquent avec les consommateurs et leur vendent directement, les entreprises D2C conservent un contrôle important sur l’expérience client (CX). En conséquence, elles ont tendance à se développer rapidement et à se constituer des bases de fans fidèles.

Dropshipping

Le dropshipping est un modèle commercial de commerce électronique intéressant : vous vendez une sélection de produits sur votre site en tant que détaillant tandis que votre fournisseur de dropshipping gère le processus d’expédition et d’exécution des commandes. Bien que vous n’ayez pas autant de contrôle sur votre image de marque et votre service clientèle, c’est un bon moyen de tester de nouvelles idées de produits sans budget.

Services d'abonnement

Les services d’abonnement transforment les clients ponctuels en clients réguliers en proposant des prix spéciaux sur les commandes récurrentes : La fonction “Subscribe and Save” d’Amazon en est un exemple, et le service de livraison de vin mensuel du Marquis Wine Club en est un autre. De nombreuses entreprises combinent les services d’abonnement avec d’autres modèles de revenus commerciaux.

Vente en gros

Les grossistes vendent des quantités importantes de marchandises à d’autres entreprises à des prix inférieurs à ceux du commerce de détail. Leurs clients revendent ces produits ou les utilisent pour créer des produits finis ou fournir des services de détail. Si vous optez pour un modèle commercial de vente en gros, pensez à segmenter votre clientèle cible en grandes et petites entreprises.

Marque blanche et marque privée

L’étiquetage blanc et l’étiquetage privé se ressemblent, mais il s’agit en fait de modèles commerciaux très différents. Dans un modèle commercial de marque blanche, vous apposez votre logo sur des produits génériques provenant d’un distributeur. Dans un modèle commercial de marque privée, vous engagez un fabricant pour créer un produit exclusivement pour vous. Les deux méthodes permettent de gagner du temps, mais la marque privée est plus coûteuse que la marque blanche. Dans les deux cas, vous consacrez plus d’énergie au marketing et aux nouvelles technologies qu’à la conception et à la production.

Remplissage par Amazon (FBA)

Les entreprises qui choisissent Fulfilment by Amazon (FBA) transfèrent en fait la responsabilité de l’entreposage et de l’expédition à Amazon. Vos produits en vrac sont acheminés vers un centre de traitement Amazon, où ils sont stockés et expédiés pour vous. Il y a des frais à payer, mais vous n’avez pas besoin d’un entrepôt et vous n’avez pas à poster de produit. De plus, Amazon assume la responsabilité en cas de problème pendant le processus d’expédition.

C’est un excellent moyen de commencer à vendre sur Amazon sans avoir besoin d’un site Web complet.

3. Validez votre idée de produit et affinez votre marché cible.

À ce stade, il est essentiel de réaliser une étude de marché pour vous assurer que vous avez une idée de produit solide. Vous devrez également créer un ou plusieurs personnages d’acheteurs, ce qui vous aidera à élaborer des stratégies de marketing ciblées par la suite. L’étude de marché n’est pas aussi difficile à réaliser que vous pourriez le penser, et les buyer personas sont plutôt amusants à créer. Plongeons dans le vif du sujet.

Étude de marché

L’étude de marché semble être une activité pour laquelle vous devez faire appel à une société spécialisée. Vous pouvez, si vous le souhaitez, mais il n’est pas trop difficile de recueillir des informations en interne. Il vous suffit d’avoir une stratégie et les bons outils. Voici trois des moyens les plus efficaces d’en savoir plus sur votre base de consommateurs :

Réaliser des enquêtes auprès des consommateurs

L’étude de marché semble être une activité pour laquelle vous devez faire appel à une société spécialisée. Vous pouvez, si vous le souhaitez, mais il n’est pas trop difficile de recueillir des informations en interne. Il vous suffit d’avoir une stratégie et les bons outils. Voici trois des moyens les plus efficaces d’en savoir plus sur votre base de consommateurs :

Plusieurs excellents outils de marketing, dont SurveyMonkey et QuestionPro, permettent de générer facilement des enquêtes. Il suffit de s’inscrire, de créer votre premier questionnaire et de l’envoyer par courrier électronique aux destinataires. Veillez à suivre le taux d’ouverture de l’e-mail et utilisez les résultats de votre enquête pour vous faire une idée de votre base de consommateurs.

Demandez-vous quel type d’informations vous souhaitez obtenir des consommateurs et élaborez vos questions en conséquence.

Voici quelques sujets démographiques pour vous aider à démarrer :

    – L’état civil
   –  le nombre d’enfants
    – Âge
    – Sexe
    – Pays de résidence
    – Revenu du ménage
    – Statut éducatif

N’oubliez pas de recueillir également des données psychographiques. Les données psychographiques permettent de comprendre pourquoi les consommateurs prennent des décisions. Il s’agit d’informations sur les attitudes, les croyances et les valeurs d’une personne qui vous aident à comprendre comment elle perçoit le monde.

Vous pouvez inclure des questions d’enquête psychographiques sur

   – Les goûts musicaux
   – Les choix de style de vie
   – Aspirations et objectifs de vie
   – Les valeurs familiales
   – Les objectifs de retraite.

Posez des questions pointues sur votre idée d’entreprise, et demandez aux participants s’ils apporteraient des modifications à vos produits ou services.

Consommateurs de l'interview

Si vous le pouvez, organisez des entretiens téléphoniques ou par Zoom avec certains des participants à votre enquête. Les entretiens en tête-à-tête peuvent vous aider à répondre à des questions spécifiques de manière plus détaillée. Ne laissez pas de côté les participants à l’image négative, car ils pourraient être en mesure de fournir des informations précieuses qui amélioreront votre entreprise.

Envoyez aux personnes interrogées une liste de quatre ou cinq questions quelques jours avant de leur parler. Ils fourniront de meilleures réponses si vous leur donnez le temps de réfléchir, plutôt que de les mettre dans l’embarras. Veillez à prendre autant de notes que possible pendant chaque conversation.

Créer des groupes de discussion

Si vous le pouvez, organisez des entretiens téléphoniques ou par Zoom avec certains des participants à votre enquête. Les entretiens en tête-à-tête peuvent vous aider à répondre à des questions spécifiques de manière plus détaillée. Ne laissez pas de côté les participants à l’image négative, car ils pourraient être en mesure de fournir des informations précieuses qui amélioreront votre entreprise.

Envoyez aux personnes interrogées une liste de quatre ou cinq questions quelques jours avant de leur parler. Ils fourniront de meilleures réponses si vous leur donnez le temps de réfléchir, plutôt que de les mettre dans l’embarras. Veillez à prendre autant de notes que possible pendant chaque conversation.

Éviter le biais de dominance : Les personnages dominants ont tendance à déséquilibrer les groupes de discussion, ce qui conduit à des idées faussées. Incluez donc un modérateur impartial et diplomate dans la conversation.

Créer des groupes de discussion

Vous avez recueilli des informations par le biais d’enquêtes, d’entretiens et d’un groupe de discussion. Il est maintenant temps d’intégrer toutes ces données dans une ou plusieurs personnes “réelles”. Les buyer personas facilitent le marketing car ils vous donnent des “clients de rêve” sur lesquels vous pouvez vous concentrer.

Pour commencer à créer un buyer persona :

  • Donnez à chaque profil un surnom – “Gary le banquier” ou “Lucy la décoratrice d’intérieur”, par exemple.
  • Joignez une photo pour rendre votre persona plus attachant.
  • Ajoutez un ensemble de données démographiques à chaque profil.
  • Enrichissez chaque persona avec des éléments psychographiques.

Imaginons que vous vendiez une gamme d’articles de plein air sur mesure – matériel de camping, tentes innovantes de fabrication américaine, etc.

Vos profils d’acheteurs pourraient ressembler à ceci :

  • “Gary le banquier” est Gary Brown, un propriétaire célibataire de 30 ans. Originaire de Denver, Gary vit maintenant dans le Colorado mais souhaite un jour prendre sa retraite dans le Vermont. Il a un diplôme universitaire, travaille comme conseiller en prêts hypothécaires dans une grande banque et gagne environ 35 000 dollars par an. Pendant son temps libre, il aime skier et escalader des montagnes avec des amis. Il préfère économiser pour un équipement de bonne qualité plutôt que de dépenser frugalement pour un équipement bon marché, car il veut que son kit dure des années.
  • “Lucy la décoratrice d’intérieur” est une femme mariée de 54 ans, mère de trois enfants adolescents. Son mari est chirurgien esthétique. Elle vit dans le sud de la Californie et travaille avec un groupe exclusif de clients très riches, ce qui lui rapporte environ 210 000 dollars par an. Chaque été, elle part avec son mari et ses enfants pour un long voyage en camping, de préférence dans un pays étranger. Elle veut le meilleur et le plus récent équipement et n’hésite pas à dépenser tout ce qu’il faut pour atteindre ses objectifs.

Vous pouvez rendre votre ou vos personas d’acheteurs aussi simples ou complexes que vous le souhaitez, mais faites en sorte qu’ils soient pertinents et tactiques.

4. Créez votre structure commerciale et enregistrez votre société.

Pour vous lancer sérieusement, vous devez choisir une structure commerciale et enregistrer votre entreprise. Si vous êtes un indépendant travaillant sous votre propre nom, vous pouvez vous inscrire en tant qu’auto entrepreneur pour commencer ce qui vous permettra de vous lancer.

L’auto entreprise vous permettra d’avoir un chiffre d’affaire jusqu’à 170 000 euros par an ce qui est déjà un bon début pour vous lancer dans le monde de l’entreprenariat.

Creation entreprise

L'image de marque de votre entreprise

La stratégie de marque visuelle est un sujet complexe qui mériterait son propre article de 2 000 mots, mais nous allons le résumer ici. Pour rendre votre entreprise mémorable et créer une notoriété de marque, vous devez créer un logo et des couleurs de marque complémentaires qui restent les mêmes sur tous vos canaux de vente.

Vous pouvez concevoir un logo vous-même ou faire appel à un designer indépendant pour obtenir un résultat professionnel.

Dans un cas comme dans l’autre, tenez compte des éléments suivants pour créer une image de marque pour votre entreprise :

  • Pertinence : Votre logo doit être utile ; il doit indiquer instantanément aux clients ce que votre marque offre.
  • Simplicité : Ne soyez pas trop intelligent ou complexe – les clients doivent pouvoir se souvenir de votre logo.
  • Polyvalence : Vous avez besoin d’un logo que vous pouvez utiliser sur votre site ou sur un panneau d’affichage. Il doit pouvoir évoluer sans perdre son intégrité ou sa signification.
  • Unicité : Votre logo doit être suffisamment unique pour que les consommateurs l’associent à votre entreprise.

Les meilleurs logos du monde sont reconnaissables entre tous, même si vous enlevez tout le texte périphérique ; même les tout-petits reconnaissent les Arches d’or de McDonald’s – parfois à un demi-mile de distance. Le détaillant de matériel de camping haute performance Sierra Designs a un logo simple et mémorable, qui fonctionne avec ou sans le logotype adjacent.

Une fois que vous avez un logo qui vous convient, utilisez ses couleurs pour influencer le reste de votre image de marque visuelle, notamment la conception de votre site, les matériaux d’emballage, les courriels de marketing et les publicités.

5. Comment se procurer et fabriquer des produits pour votre boutique en ligne.

Il est temps de préciser un peu plus les méthodes d’approvisionnement en produits dont nous avons parlé dans la section consacrée aux modèles économiques. Il existe trois principales méthodes d’approvisionnement en produits : La production artisanale, le grossiste ou le fabricant, et le dropshipping. De nombreux détaillants en ligne combinent ces méthodes pour obtenir un flux de revenus équilibré.

Produits ou services de bricolage

Les gens fabriquent et vendent des objets depuis des milliers d’années. Les commerçants du néolithique devaient voyager par voie terrestre pour vendre des perles, des poteries et des sculptures ; aujourd’hui, vous pouvez vendre des articles faits main dans le monde entier via Internet.

Les coûts de démarrage d’une activité de bricolage sont généralement faibles, mais vous y consacrez beaucoup de temps. D’un autre côté, vous avez un contrôle total sur le processus de production et l’interface utilisateur, et vous pouvez modifier les conceptions sur place si les produits ne fonctionnent pas de manière optimale.

À mesure que votre entreprise prend de l’ampleur, vous pouvez décider de former une alliance avec une entreprise de fabrication pour créer des produits en masse.

Si vous choisissez la voie du bricolage et du DIY, n’oubliez pas :

  • Organiser une chaîne d’approvisionnement fiable pour les matériaux de base.
  • Déterminez les options d’expédition à l’avance ; allez-vous engager un expéditeur ou envoyer les articles vous-même ?
  • Déterminez votre calendrier de production.
  • Pensez à l’endroit où vous stockerez votre inventaire.

Grossiste ou fabricant

Si vous êtes prêt à fabriquer et à expédier des produits à plus grande échelle, envisagez d’utiliser un grossiste ou un fabricant comme source de produits. Examinons ces deux options plus en détail :

Grossiste

Les grossistes vendent des produits de marque en vrac. Ils vendent également des produits en marque blanche en vrac. Vous appliquez votre marque et revendez la marchandise générique à vos clients.

Si vous préférez vous concentrer sur le marketing et le développement de votre entreprise plutôt que sur le développement de produits, vous pouvez gagner du temps et de l’argent en faisant appel à un grossiste.

Fabriquant

Si vous avez un prototype de produit ou si vous souhaitez développer votre activité de bricolage, vous pouvez vous associer à un fabricant. Les sociétés de production aux États-Unis et à l’étranger créent des produits de marque privée en vrac pour leurs clients.

Certains fabricants aident les entrepreneurs à créer de nouveaux produits et gèrent le processus de développement du début à la fin.

Si vous décidez de travailler avec un grossiste ou un fabricant, tenez compte des points suivants :

  • Lisez les références de l’entreprise. Si le fabricant est basé aux États-Unis ou au Canada, vérifiez sa cote auprès du Better Business Bureau et les avis qui y sont associés.
  • Obtenez une estimation des coûts de production.
  • Renseignez-vous sur les quantités minimales à commander.
  • Obtenez une estimation du temps de fabrication.
  • Examinez les options de transport en vrac.
  • Examinez attentivement les contrats.
  • Renseignez-vous sur les garanties et le service après-vente.

Dropshipping

Si vous n’avez pas d’idée de produit unique et que vous préférez ne pas travailler avec un fabricant ou stocker des marchandises en vrac, le dropshipping pourrait être votre meilleure solution d’approvisionnement en produits.

Lorsque vous vous associez à un fournisseur de dropshipping, vous devenez un distributeur de détail. Vous inscrivez la marchandise du grossiste sur votre site, et le fournisseur crée les produits et expédie les commandes en votre nom.

Le dropshipping a une marge bénéficiaire plus faible que la revente en marque blanche ou en marque privée, mais c’est un modèle commercial rapide et facile. Certaines entreprises combinent le dropshipping et le bricolage. Par exemple, un artiste qui vend et expédie des peintures uniques depuis chez lui peut également vendre des reproductions et des tasses de marque par l’intermédiaire d’un distributeur.

6. Créez votre plan d'affaires pour le e-commerce.

Prenez le temps de penser à l’avenir avant de vous lancer dans le grand bain. Environ 50 % des nouvelles entreprises échouent dans les cinq ans, souvent parce qu’elles ne planifient pas.

La rédaction d’un plan d’affaires ou business plan peut vous permettre de mieux comprendre votre offre unique et vous aider :

  • Trouver les ressources dont vous avez besoin pour gérer votre entreprise.
  • Découvrir ce que font vos concurrents.
  • Repérer les opportunités sur le marché.
  • Identifier votre marché cible.
  • Visualiser l’avenir de votre entreprise.

Les plans d’affaires comportent généralement au moins sept sections. Vous pouvez utiliser le modèle suivant pour créer votre propre stratégie :

Résumé exécutif

Un résumé condense votre idée d’entreprise en quelques paragraphes. Il se trouve au début de votre plan d’affaires et informe les lecteurs sur :

  • Ce que fait votre entreprise.
  • Vos objectifs commerciaux.
  • Les produits ou services que vous vendez.
  • Votre marché cible.
  • Vos canaux de vente.
  • Votre stratégie de monétisation.

Vous rédigerez presque certainement votre résumé en dernier. Vous aurez ainsi l’occasion d’assimiler toutes les autres parties de votre plan d’affaires avant de les récapituler.

Aperçu de l'entreprise

C’est ici que vous donnez aux lecteurs un aperçu très complet de votre entreprise. Cette section commence par le nom de votre entreprise avant de passer à sa structure commerciale (SARL, micro entreprise, etc.) et à son nom de domaine.

Ensuite, vous rédigerez un bref énoncé de mission, puis vous préciserez votre vision de l’entreprise. Rédigez quelques informations générales sur votre idée d’entreprise et votre proposition de valeur unique, puis terminez par une liste des principaux concurrents.

Analyse du marché

La section consacrée à l’analyse du marché vous permet de montrer ce que vous savez de votre clientèle cible. De nombreux propriétaires d’entreprises commencent par les résultats d’une analyse SWOT (forces, faiblesses, opportunités et menaces). Ensuite, ils passent à l’analyse de la concurrence.

Les analyses concurrentielles vous aident à comprendre vos concurrents afin que vous puissiez gagner du terrain sur le marché.

Pour ce faire, elles identifient et répertorient chaque concurrent :

  • Nom de domaine et quantité de trafic sur le site Web.
  • Modèle d’entreprise et caractéristiques du produit.
  • Stratégie de prix du produit.
  • La déclaration de mission et la vision.

Cette section se termine par un paragraphe expliquant comment vous comptez faire de votre entreprise un leader du secteur.

Vous pouvez le faire de trois manières principales :

  • La segmentation de la clientèle : Vous proposerez des produits de haute qualité dans un marché de niche en vogue.
  • Leadership en matière de coûts : Vos produits sont moins chers que ceux proposés par vos rivaux.
  • Différenciation : Vous offrez un produit unique ou une version bien meilleure du produit d’un concurrent.

Produits et services

C’est là que vous entrez dans le détail de votre produit ou service. Parlez à vos lecteurs de la marchandise que vous vendez ou du service que vous fournissez ; si vous vendez beaucoup de produits différents, écrivez en termes généraux sur votre inventaire et sur les raisons pour lesquelles votre entreprise se distingue de ses homologues du secteur.

Plan de marketing

Dans cette section, vous informerez les lecteurs de vos stratégies de marketing. Le segment commence par une ventilation de votre budget marketing et se poursuit par une liste des canaux marketing que vous comptez utiliser pour promouvoir votre entreprise. Les canaux de marketing se divisent en deux grandes catégories :

  •     Les canaux de marketing organique : Les tactiques d’optimisation des moteurs de recherche (SEO), le marketing de contenu, les pages de médias sociaux et les réseaux de blogueurs génèrent du trafic organique vers votre site Web ou votre e-commerce. Les canaux de marketing organique sont peu coûteux, prennent de la valeur au fil du temps et vous aident à élever le niveau de votre marque.
 
  •     Canaux de marketing payant : Les canaux de marketing payant donnent des résultats rapides, ce qui en fait un choix intéressant pour les entreprises qui cherchent à faire décoller leur e-commerce. Les annonces de paiement par clic (PPC), les annonces sur les médias sociaux, le marketing d’influence et le marketing d’affiliation sont tous coûteux, mais ils produisent des prospects solides.

Plan d'opérations et de logistique

Votre plan d’exploitation et de logistique couvre tout ce dont vous avez besoin pour faire fonctionner physiquement votre entreprise. L’espace de bureau, les besoins technologiques, le personnel et les besoins d’entreposage entrent tous dans cette catégorie.

N’oubliez pas d’inclure des détails sur :

  • Votre chaîne d’approvisionnement.
  • Votre plan de production.
  • Les options d’expédition et d’exécution.
  • L’endroit où vous stockerez votre inventaire.

Cette partie de votre plan d’affaires aide les investisseurs à comprendre les dépenses quotidiennes associées à votre entreprise de commerce électronique.

Plan financier

Vous aurez besoin de capitaux pour lancer votre entreprise de commerce électronique. Si vous n’avez pas de frais de démarrage en main, vous aurez besoin d’investisseurs ou d’un prêt bancaire pour commencer à commercer. Vous devez convaincre les bailleurs de fonds et les prêteurs potentiels que vous savez gérer l’argent et que vous rendrez votre entreprise ou votre e-commerce rentable.

La plupart des plans financiers comprennent :

  •     Un compte de résultat : Une ventilation de toutes les sources de revenus et de toutes vos dépenses sur une période donnée.
  •     Un bilan : Une double liste de tous vos actifs et de tous vos passifs, aboutissant aux capitaux propres.
  •     Un tableau des flux de trésorerie : Un état des revenus et des dépenses en temps réel, indiquant quand l’argent entre et quand il sort.

Avec le bon plan d’affaires en main, il vous sera beaucoup plus facile de trouver des investisseurs et de convaincre votre banque d’approuver les prêts commerciaux indispensables.

7. Créez votre boutique de commerce électronique.

Vous avez validé vos idées de produits, enregistré votre entreprise et rédigé un plan d’affaires – il est maintenant temps de créer votre site web. La plupart des détaillants et grossistes en ligne choisissent des plateformes de vente en tant que service (SaaS) car elles sont simples à utiliser et offrent des outils de création de sites web et des plateformes de commerce électronique.

Il existe un grand nombre de fournisseurs de SaaS, et certains sont meilleurs que d’autres. Avant d’en choisir un, commencez par un essai gratuit pour tester ses fonctionnalités.

N’oubliez pas de rechercher les caractéristiques suivantes lors du choix de votre plateforme de commerce électronique :

  • Hébergement du nom de domaine.
  • Vitesse et temps de fonctionnement excellents.
  • Un excellent outil de création de sites Web intégré au produit.
  • Des thèmes gratuits et conviviaux.
  • Conception de site Web réactive.
  • Un vaste magasin d’applications rempli de plugins fiables.  
  • Des outils de référencement intégrés et des URL entièrement personnalisables.
  • Des promotions, des remises, des analyses et d’autres fonctions de marketing de commerce électronique.
  • Une assistance client par téléphone, e-mail et chat en direct.
  • Un catalogue de produits illimité.
  • Zéro frais de transaction et faibles frais de traitement des cartes de crédit.

Wix

Wix

Très populaire auprès des petites entreprises, Wix dispose d’une bonne gamme de modèles soigneusement conçus, d’outils de référencement, d’un éditeur WYSIWYG facile à utiliser, ainsi que de nombreuses options de promotion et de cartes cadeaux pour votre e-commerce. La configuration du site est un jeu d’enfant et vous pouvez créer un site ou un commerce électronique en moins d’une heure.

Wix est livré avec un outil de création de e-commerce intégré, et vous pouvez utiliser ses galeries de produits intégrées pour organiser les marchandises ou les services de manière attrayante. D’autres fonctionnalités, telles qu’une caisse sécurisée, une assistance client 24/7 et plusieurs passerelles de paiement, font de Wix un bon choix pour les entreprises dont le catalogue de produits est limité.

Shopify

Shopify

Shopify est un géant du commerce électronique. Dans l’ensemble, ils sont les meilleurs pour les magasins de dropshipping car les intégrations et la configuration des magasins sont rapides et faciles. Un nom de longue date dans le domaine du commerce électronique, Shopify a été lancé en 2004 et est devenu assez rapidement un fournisseur SaaS de premier plan. Les avantages de la plateforme comprennent la récupération des paniers abandonnés, le SSL gratuit pour les sites Web, des outils de marketing et un service clientèle décent.

Shopify présente toutefois quelques inconvénients. Pour commencer, vous êtes limité à 100 variantes de produits, donc si vous avez un grand catalogue avec de multiples options de produits (taille, matériau, couleur, etc.), Shopify n’est peut-être pas fait pour vous.

Le référencement est également un léger inconvénient. Vous ne pouvez pas créer votre propre structure d’URL personnalisée et êtes obligé d’utiliser le format Shopify (le leader d’e-commerce).

Dans l’ensemble, il s’agit d’un excellent outil de site de commerce électronique, facile à utiliser, idéal pour les petits vendeurs et les dropshippers.

Si vous êtes une personne visuelle avec des besoins limités en matière de commerce électronique, Squarespace pourrait être votre fournisseur de commerce électronique idéal. Il ne s’agit pas d’une plateforme destinée aux entreprises, mais elle offre un outil de création de sites Web très convivial, de type glisser-déposer.

Les clients de Squarespace ont accès à un impressionnant portefeuille de modèles adaptés aux mobiles, à des outils de gestion des produits et à une gamme d’applications tierces d’expédition et de traitement des commandes.

Squarespace propose quatre niveaux de service, et vous devrez choisir l’une des options les plus chères pour créer une boutique de commerce électronique. Le référencement de Squarespace peut également poser problème : Les URL s’imitent les unes les autres, de sorte que certaines pages ressemblent à du contenu dupliqué – et cela peut vraiment avoir un impact sur votre classement dans Google.

Globalement, Squarespace est un excellent créateur de sites Web, mais pas le meilleur pour le commerce électronique.

Si vous vendez des produits artisanaux, vous pouvez lire mon guide complet pour commencer à vendre sur Etsy.

8. Augmenter le trafic vers votre boutique en ligne.

Le lancement d’un site de commerce électronique est facile. Le défi consiste à générer du trafic vers le site. Nous aborderons les tactiques de marketing numérique, payantes et gratuites, qui vous permettront d’augmenter le trafic de votre site Web et de votre e-commerce – et vos ventes.

Les canaux de marketing organique prennent du temps à se développer, mais ils offrent le meilleur retour sur investissement (ROI) à long terme. Voici quelques-unes des meilleures tactiques :

  • L’optimisation des moteurs de recherche (SEO) : Les mots-clés pertinents inclus dans le texte des pages, les descriptions de produits et les autres contenus du site Web améliorent le classement dans les moteurs de recherche.
  • Marketing de contenu : Cela comprend la création d’un blog sur votre site, l’optimisation des billets de blog, des articles, afin de générer du trafic ciblé sur votre site.
  • Pages de médias sociaux : Des pages actives sur Facebook, Instagram et Twitter encouragent les nouvelles visites du site web.
  • Création de liens (off-page SEO) : Il est très difficile d’obtenir du trafic Google sans un grand nombre de liens de haute qualité et pertinents vers votre site Web ou votre e-commerce. Ces stratégies de création de liens comprennent le guest blogging et la formation de partenariats de liens avec d’autres sites dans votre niche.
  • Marketing par courriel : L’e-mail est un énorme canal de marketing pour les entreprises de commerce électronique. Vous devez choisir un service de marketing par courriel qui vous permette de créer des fenêtres contextuelles, d’envoyer des courriels sur les paniers abandonnés, de créer des séries de courriels de bienvenue (incluant des rabais) et d’envoyer des courriels de marketing ciblés et riches en images pour les promotions de vacances.

Les canaux de marketing payant produisent des résultats rapides pour votre e-commerce, c’est pourquoi ils sont un choix populaire pour les start-ups comme pour les entreprises à gros budget. S’ils permettent de remporter des victoires rapides en matière de marketing en ligne, ils ont généralement un retour sur investissement inférieur à celui des tactiques gratuites (à l’exception du marketing d’affiliation, qui a un fort retour sur investissement).

Voici quelques-uns des principaux canaux d’acquisition payants pour les marques de commerce électronique :

  • Le marketing d’affiliation : Les blogueurs et influenceurs disposant de sites Web populaires rejoignent le programme d’affiliation de votre entreprise et reçoivent des commissions d’affiliation pour toutes les ventes qu’ils contribuent à générer via leurs liens d’affiliation sur votre plateforme e-commerce.
  • Marketing d’influence : Les influenceurs des médias sociaux sur Instagram, Facebook, TikTok et d’autres plateformes font la promotion de vos produits contre rémunération. (Voici mes guides sur la façon de gagner de l’argent sur Instagram et TikTok).
  • Publicité par paiement au clic (PPC) : Vous configurez des annonces PPC avec Google et vous payez chaque fois que quelqu’un clique sur vos annonces. Cela peut également inclure les annonces Google Shopping, qui se synchronisent avec votre catalogue de produits e-commerce et rendent vos produits disponibles sur la plateforme Google Shopping.
  • Annonces sur les médias sociaux : Les annonces payantes sur les médias sociaux sur Facebook peuvent cibler de nouveaux prospects et recibler les visiteurs précédents du site Web. L’une des meilleures stratégies de Facebook Ads consiste à utiliser leurs annonces DPA. Ces annonces apparaissent aux utilisateurs de Facebook qui ont visité vos pages de produits et mettent en évidence les mêmes produits que ceux qu’ils ont vus sur votre site web. Vous pouvez également vendre directement sur Facebook avec des listes de produits.

Les stratégies marketing les plus efficaces utilisent une combinaison de différents canaux pour capter les consommateurs et générer des conversions.

Si je devais lancer une entreprise de e-commerce en partant de zéro aujourd’hui, je commencerais par créer une stratégie de référencement solide. Il s’agit notamment d’effectuer une recherche de mots-clés autour de termes qui ont un volume de recherche élevé et qui pourraient attirer votre public cible.

Par exemple, si vous vendez des fournitures de camping, vous pourriez rédiger un article de blog sur “Les 10 meilleures tentes de randonnée” et créer un lien vers vos pages de produits dans le contenu de votre e-commerce.

Ensuite, vous devez développer une stratégie de création de liens et vous associer à d’autres blogs dans votre niche pour obtenir des liens retour. Cela augmentera l’autorité de domaine (DA) de votre site Web et facilitera le classement de toutes vos pages dans les moteurs de recherche pour votre e-commerce.

Enfin, j’utiliserais la publicité payante avec précaution, en commençant par des annonces de reciblage sur Facebook. Ensuite, je passerais aux annonces PPC sur Google uniquement si vous pouvez générer un fort retour sur investissement.

9. Mesurer le succès de son e-commerce.

Les outils d’analyse du commerce électronique, comme Google Analytics, vous aident à comprendre comment les visiteurs atteignent votre site et ce qu’ils font lorsqu’ils y arrivent. En fin de compte, ils fournissent également des informations sur vos taux de conversion et vos ventes.

Vous pouvez utiliser les données obtenues grâce à l’analyse pour optimiser les descriptions de produits et le contenu des pages afin que davantage de vos visiteurs se transforment en clients.

Les plateformes de commerce électronique SaaS, comme BigCommerce, prennent en charge les intégrations de Google Analytics. Si vous êtes client de BigCommerce, il vous suffit de créer un compte Google Analytics, puis de vous rendre dans le sous-menu Web Analytics de la section Advanced Settings de votre panneau de configuration. Cochez la case en regard de Google Analytics et collez votre ID de suivi dans le champ Property ID pour commencer.

L’intégration de BigCommerce à Google Analytics prend en charge le commerce électronique amélioré et la recherche sur le site, ce qui vous permet d’évaluer les pages consultées et les termes de recherche individuels.

Vous pouvez consulter les analyses dans Google Analytics (trafic du site), Facebook Insights et votre fournisseur de messagerie électronique.

Voici quelques mesures et indicateurs clés de performance (ICP) auxquels vous devez prêter attention :

  • Sessions : Le nombre de fois que les gens voient votre contenu Web.
  • Portée : Le nombre total de personnes qui ont vu l’une de vos publicités.
  • Clics sur les e-mails : Combien de destinataires ouvrent vos e-mails et cliquent sur les liens inclus.
  • Engagement dans les médias sociaux : Combien de likes, de partages, de commentaires et de clics vous obtenez sur chaque post que vous créez.
  • Abandon du panier et de la caisse : Combien de personnes ajoutent des produits à leur panier mais quittent ensuite votre site sans commencer – ou terminer – le processus de paiement.
  • Valeur moyenne des commandes (VMC) : La valeur totale moyenne d’une commande sur votre site.

Dans l’ensemble, vous devez consulter ces informations et prendre des mesures en conséquence pour augmenter vos ventes.

Conclusion

Il faut de la détermination et du dévouement pour créer une boutique de commerce électronique prospère. Vous devez également disposer d’un excellent produit dans un créneau porteur, d’un excellent plan d’affaires, de la bonne plateforme de commerce électronique et d’une stratégie marketing bien étudiée.

Cela peut sembler être beaucoup de travail – et c’est le cas – mais si vous divisez les objectifs en tâches gérables, vous créerez une boutique en ligne dont vous pourrez être fier.

Quel type d’entreprise de e-commerce envisagez-vous de lancer ? Avez-vous des défis à relever ? Faites-le moi savoir dans les commentaires ci-dessous.

2 réflexions sur “Comment commencer un ecommerce sans budget et sans connaissance en 2021”

  1. Ping : 11 meilleurs logiciel de conception graphique de 2021 -

  2. Ping : 11 meilleurs logiciel de conception graphique de 2021 -

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page